Collecte à trois voies

Ça va où ce truc?

Utilisez  l’outil de recherche « Ça va où? » de RECYC-QUÉBEC!

Sac de chips, emballage de bonbons, piles, bouteille de jus… Comment se débarrasser de ces items sans nuire à la planète?

C’est facile, vous n’avez qu’à consulter l’outil de recherche « Ça va où? » de RECYC-QUÉBEC,

Vous pouvez également télécharger l’application mobile gratuite « Ça va où? », qui vous donnera des conseils et vous indiquera quoi faire avec plus de 1000 produits.


 

LE RECYCLAGE : FOIRE AUX QUESTIONS
 

  • Faut-il rincer les contenants?

Oui! Rincer les contenants aide à l’hygiène des travailleurs au centre de tri, diminue l’odeur de votre bac de recyclage, empêche que des insectes y élisent domicile et réduit le risque de contamination des autres produits. Un rinçage léger et sans savon suffit.

  • Faut-il enlever les bouchons des contenants du jus?

Oui. Séparer les matières d’un même produit améliore la qualité du tri. On doit par ailleurs retirer le bouchon de liège de la bouteille de vin avant de la recycler, puisque le liège n’est pas accepté au centre de tri. Vous pouvez cependant laisser l’étiquette, tout comme celle des boîtes de conserve.

  • Peut-on recycler les sacs de plastique?

Certains oui, certains non. Petite astuce : si vous pouvez étirer le sac de plastique, il se recycle. Les sacs de pain tranché en sont de bons exemples. S’il est ferme comme un sac de céréales, il ne se recycle pas. Afin de faciliter la tâche des travailleurs au centre de tri, rassemblez vos sacs de plastique recyclables dans un seul et même sac, puis nouez-le.

  • Peut-on recycler tous les plastiques?

Non! Les plastiques sans symbole de recyclage ou ceux portant le numéro 6 ne sont pas acceptés au centre de tri. Seules exceptions : les sacs qui s’étirent et les pellicules de plastique (Saran wrap).


 
Virage vert - Bac brun! | Rendez-vous TV Cogeco

Qu’est-ce que la collecte à trois voies?

À compter du mois de mai 2015, les citoyens de Sainte-Adèle seront appelés à participer à la collecte des matières organiques, laquelle s’ajoutera à la collecte des déchets et du recyclage déjà en place.

La collecte à trois voies comporte ainsi trois catégories de matières résiduelles que l’on doit placer dans le bac prévu à cet effet :

  • Bac noir
  • Bac bleu
  • Bac brun

Pour consulter le calendrier des collectes, cliquez ici

Pourquoi votre participation est importante?

La Ville de Sainte-Adèle souhaite limiter les quantités de matières enfouies en provenance de son territoire.

Pour l’année 2014, à Sainte-Adèle, l’élimination résidentielle moyenne (Kg/pers/année) se chiffrait à 341 Kg alors que celle du Québec se situe autour de 297 Kg. Ces chiffres, en provenance du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, illustrent toute l’importance de miser sur de nouvelles avenues pour limiter l’enfouissement des déchets de matières résiduelles.

Saviez-vous que plus de 44 % des matières résiduelles produites par les ménages sont compostables? Il importe que tous les citoyens fassent leur part afin de réduire l’enfouissement de déchets qui comporte des frais élevés mais qui contribue aussi à accroître la pollution. En effet, dans un site d’enfouissement, les matières organiques se décomposent et produisent des gaz à effet de serre (biogaz) qui favorisent le réchauffement climatique.

La Ville espère obtenir la coopération et la collaboration de toute la population pour faire de ce nouveau projet un modèle de responsabilité citoyenne et environnementale exemplaire.

La Ville doit s’inscrire dans la politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Cette politique québécoise vise à créer une société sans gaspillage et son principal objectif est de faire en sorte que la seule matière résiduelle qui soit acheminée vers les centres d’enfouissement au Québec demeure le résidu ultime (matière non recyclable et non valorisable).

Pour ce faire les municipalités doivent mettre en place un programme de collecte des matières organiques qui permettra de réduire de 60 % la quantité de matières organiques retrouvées dans les bacs d’ordures ménagères et de les éliminer définitivement en 2020.

Questions ?


     Pour toutes demandes d'informations concernant les bacs (collectes, bris, nouveau bac, etc.),
     contactez la ligne INFO-COLLECTE par téléphone au 1 855 PDH-RECY (1 855 734-7329
     ou 450 229-8052), ou par courriel au infocollecte@mrcpdh.org

Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2016-2020 - MRC des Pays-d'en-Haut

La loi sur la qualité de l’environnement (LQE) exige que les MRC adoptent et révisent tous les cinq ans, un Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Ce plan est un document de planification qui expose la manière dont la MRC gérera les matières résiduelles générées sur son territoire par le secteur résidentiel, industriel, commercial et institutionnel ainsi que par le secteur de la construction, de la rénovation et de la démolition.

Le PGMR doit inclure l’ensemble des matières recyclables, des matières résiduelles organiques et des déchets générés sur son territoire. MRC des Pays-d'en-Haut a décidé de rédiger un PGMR conjoint avec les MRC des Laurentides et Antoine-Labelle. Après près de deux années de travail, le projet de PGMR a été adopté par le conseil de la MRC des Pays-d'en-Haut, le mardi 13 octobre. Des consultations publiques concernant ce projet de PGMR auront lieu aux mois de janvier et février 2016. Les détails des dates et lieux seront prochainement disponibles.

En attendant, vous pouvez consulter le projet de PGMR

http://www.lespaysdenhaut.com/DATA/DOCUMENT/Projet%20de%20PGMR%20conjoint%202016-2020.pdf