les actualités

RSS

Comment entretenir les routes de gravier en période de dégel?


Avec la période de redoux printanière qui a débuté et qui se poursuivra dans les prochaines semaines, la Ville de Sainte-Adèle sollicite la patience et la compréhension des Adélois face aux conditions routières, et plus particulièrement à celles des routes non-pavées. 

Nous le savons tous; les épisodes de gel au cours de la nuit et de dégel pendant la journée vécus à chaque printemps occasionnent une détérioration importante des routes non-pavées. À première vue, il est logique de croire que la solution idéale serait de procéder immédiatement au nivellement des surfaces gravelées. Toutefois, il n’en est rien; la  problématique étant plus complexe qu’il n’en paraît.  

De fait, il est important de savoir qu’en période de dégel, le nivellement des surfaces gravelées n’est pas envisageable puisque les matériaux granulaires constituant la surface de roulement sont saturés en eau. Dans ces conditions de sol printanier, le passage de la niveleuse aurait pour effet de délayer la surface granulaire et de la rendre instable; créant ainsi ce que l’on pourrait appeler des zones molles.  

Ainsi, afin de redonner aux usagers de la route une surface de roulement acceptable en cette période de dégel, nous procédons au rechargement des trous de nids de poule avec un mélange de matériaux granulaires relativement fin afin de combler les vides. Nous savons que c’est une solution temporaire, mais de cette façon nous sommes assurés de ne pas créer de zones instables nuisibles à la circulation.

Cette méthode présente toutefois un potentiel de conséquences négatives. Dans le cas où nous devons procéder aux opérations de déneigement après la pose du chargement granulaire et que les conditions climatiques n’ont pas pu permettre aux matériaux utilisés de geler et d’adhérer adéquatement à la surface existante, les bordages des rues deviennent alors un mélange de neige et de pierres concassées. Lorsque nous pouvons anticiper ce potentiel de conditions climatiques, il est préférable de retarder le rechargement granulaire.  

Rappelons que chacun des chemins non pavés est soumis à des conditions particulières relatives à son exposition au soleil, ses particularités de drainage et son taux d’humidité; un ensemble de facteurs qui influent sur le moment de son dégel.

Évidemment, dès la fin de la période de dégel imposée par le MTQ (pendant cette période, nos poids lourds ne peuvent transporter qu’environ 60 % de la capacité autorisée en temps normal), nous procéderons le plus rapidement possible au rechargement granulaire aux endroits requis et au nivellement dans toutes les rues gravelées municipales (les rues privées étant exclues).