les actualités

RSS

Lancement du livre d’art « Sainte-Adèle »


L’identité adéloise à travers le regard de ses citoyens 

Sainte-Adèle, le 16 mai 2018 – La Ville de Sainte-Adèle est extrêmement fière de dévoiler le magnifique livre d’art « Sainte-Adèle », conçu par l’artiste et auteure Sandra Djina Ravalia.

Lancé à la bibliothèque Claude-Henri-Grignon en présence de l’auteure, de citoyens ayant participé au processus créatif et d’invités séduits par le projet, le livre d’art « Sainte-Adèle » est le premier d’une série de 10 livres-objets réalisés grâce à la collaboration du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre du projet de médiation culturelle « Villes et villages des Laurentides, territoires identitaires ».

Cette expérience artistique de l’auteure Sandra Djina Ravalia a été mise en place en 2016 pour cerner le territoire dans sa vastitude et sa fragmentation au travers d'une poignée de citoyens portés volontaires dans chacune des villes participantes.

Il s'agissait de laisser les citoyens s’exprimer afin qu'ils donnent à l’auteure l'essence de ce qui constitue une identité frappante de ce territoire dans lequel ils vivent, par leur regard, leurs histoires et la saveur qu'ils en ont.

L’auteure a recueilli les propos et surtout, capturé les émotions des Adélois rencontrés, avant d’aller photographier le visuel sur le terrain, en essayant de transcrire la sensibilité de chacun au travers des sujets abordés. Le travail artistique de Sandra Djina Ravalia se trouvait précisément à cet endroit, c'est-à-dire dans la traduction artistique de leurs émotions.

Les propos et les images ont ensuite été rassemblés dans ce livre d’art, qui sera exposé en permanence à la bibliothèque Claude-Henri-Grignon pour consultation. Une fois les 10 livres complétés, ils prendront la route du Québec, où ils seront présentés par l’auteure dans le cadre d’une exposition itinérante, afin de faire découvrir d'une façon exclusive notre si belle et grande région.

Il ne s’agit donc pas d’un album à prétention touristique, photographique, historique ou de littérature que l’artiste nous présente ici; mais bien du résultat d'une expérience humaine, réalisée dans un contexte particulier avec un groupe de citoyens et présenté sous forme d'une balade visuelle.

Voici comment l’artiste Sandra Djina Ravalia décrit son œuvre :

« Il est donné à entendre une diffuse poésie de l'âme du territoire dont il est question; matérialisée par les photographies sensibles des bâtiments patrimoniaux, de nature, d'histoire, le tout imbriqué d'intimités anecdotiques partagées. On frôle ce fameux invisible à l'œil, si cher au cœur, en le sentant transparaître au fil des pages... »

Tous sont invités à venir feuilleter ce magnifique ouvrage à la bibliothèque Claude-Henri-Grignon afin de découvrir une facette inédite de l’identité de Sainte-Adèle, de son territoire et surtout des gens qui y vivent, y rêvent et y innovent.

 

Vidéo du lancement du livre d'art Sainte-Adèle, gracieuseté de Dans nos Laurentides.com