les actualités

RSS

Lancement des circuits patrimoniaux de Sainte-Adèle

Un rendez-vous incontournable avec la riche histoire adéloise!

C’est dans le cadre des Journées de la Culture que la Ville de Sainte-Adèle a dévoilé le 27 septembre ses deux premiers circuits patrimoniaux; le premier couvrant Sainte-Adèle et le second parcourant le secteur de Mont-Rolland. Le lancement du livret d’information, agrémenté d’une visite guidée de trois des emplacements mis en valeur par ce projet, a rassemblé les principaux acteurs de cette superbe réalisation qui rend hommage à l’histoire et aux gens qui ont façonné Sainte-Adèle telle qu’on la connait maintenant.

Faire rayonner le patrimoine culturel                             

La Ville de Sainte-Adèle se distingue bien sûr par ses paysages, ses montagnes, ses lacs et ses rivières; mais elle se démarque également grâce à son patrimoine bâti, ses institutions religieuses et culturelles, son parc hôtelier et son architecture ancienne et contemporaine.

Désirant faire rayonner cet héritage et mettre en valeur ces bâtiments exceptionnels, les personnes qui les ont habités et les événements qui s’y sont déroulés, les membres du comité patrimonial de la Ville de Sainte-Adèle ont donc élaboré deux circuits historiques faisant honneur à plus d’une trentaine de bâtiments qui ont contribué au développement de la Ville et qui illustrent la richesse de son architecture.

Abondamment documenté et soigneusement illustré, le carnet patrimonial explique notamment que les noyaux villageois de Sainte-Adèle et de Mont-Rolland ont connu à l’origine un développement fort différent. Contrairement à Sainte-Adèle qui s’est développé autour des institutions religieuses, sociales et économiques; Mont-Rolland s’est formé autour des industries, à savoir la compagnie des moulins du nord et l’entreprise de fabrication de papier La Rolland. Mais il ne s’agit-là que d’une parcelle de la riche information que nous découvrirons tout au long de ces fascinants circuits patrimoniaux.

Le projet, piloté par Madame Christiane Brault, à qui l’on doit notamment la recherche historique et iconographique, la rédaction et la sélection des photographies, a également bénéficié de l’apport de nombreux collaborateurs qui ont généreusement contribué à la cueillette d’information, aux recherches, et aux nombreuses démarches ayant mené à la réalisation de ce projet ambitieux, qui présente tout un pande l’histoire de Sainte-Adèle. Employés municipaux, résidents, propriétaires, membres de la Société d’histoire et de généalogie des Pays-d’en-Haut, et bien sûr membres du comité du patrimoine de Sainte-Adèle; tous ont mis l’épaule à la roue pour réaliser ce projet.

À la découverte de lieux historiques

Le lancement, qui s’est déroulé à la Place des citoyens, s’est poursuivi sur la rue Valiquette, où les nombreux invités ont pu découvrir trois des édifices historiques faisant partie du circuit patrimonial de Sainte-Adèle : la boulangerie Au vieux four (1900), l’ancien bureau de poste (1958) et la maison de pierre de Coride Bélec.

Le conseiller municipal Roch Bédard, membre du comité du patrimoine, n’était pas peu fier de l’aboutissement de ce projet cher à la Ville. « Il est de notre devoir, en tant que municipalité, de mettre en valeur notre patrimoine culturel et architectural et d’inciter les gens à découvrir l’histoire, les richesses et les éléments distinctifs de Sainte-Adèle », explique M. Bédard. « Plusieurs personnages ont contribué à forger l’identité culturelle de notre ville telle que nous la connaissons aujourd’hui, et nous avons envers eux un devoir de mémoire et de valorisation. »

C’est dans le cadre d’une entente développée avec le ministère de la Culture et des Communications, que s’est concrétisé cet ambitieux projet qui permettra aux Adélois et aux visiteurs de découvrir l’histoire de Sainte-Adèle et de Mont-Rolland, à l’aide de ce carnet évoquant les joyaux architecturaux de la Ville, ainsi que les principaux jalons de la croissance et de l’évolution de notre municipalité.

Les carnets sont disponibles gratuitement à la Place des citoyens, à l'hôtel de ville, à la bibliothèque Claude-Henri-Grignon, ainsi qu'au centre communautaire de Sainte-Adèle.