les actualités

RSS

Démission de la conseillère Céline Doré


Sainte-Adèle, le 16 juin 2020
– La conseillère municipale Céline Doré a annoncé lors de la séance du conseil municipal du 15 juin sa démission à titre de conseillère du district 6 de la Ville de Sainte-Adèle, poste qu’elle occupait depuis l’élection générale municipale du 5 novembre 2017.
 

Mme Doré, qui s’était présentée dans l’équipe de la mairesse Nadine Brière, en était à son premier mandat en politique municipale. Elle quitte aujourd’hui ses fonctions pour des raisons personnelles. Mme Doré avait récemment mis sa maison en vente dans l’optique de déménager à la fin de son mandat pour se rapprocher des siens, mais ayant reçu une offre d’achat pour sa maison à peine 5 jours après l’affichage, tout s’est précipité pour elle. Il va sans dire que Mme Doré – une femme de parole et de conviction- aurait souhaité compléter son mandat comme conseillère à la Ville mais que les circonstances en ont décidé autrement.

« Nous sommes extrêmement déçus que Mme Doré nous quitte, déplore la mairesse Nadine Brière, mais nous comprenons très bien les raisons qui la motivent. Dans la crise que nous vivons en ce moment, il va de soi que plusieurs personnes remettent des choses en question et décident de prioriser les valeurs essentielles de la vie, notamment la famille et les parents. »

Pendant son mandat de 2 ½ ans au conseil municipal, Mme Doré a siégé sur différents comités, mettant à profit son expertise en gestion, son professionnalisme et sa grande rigueur. Présentement membre du Comité consultatif en urbanisme, Mme Doré avait précédemment fait partie du Comité des finances et développement économique, du Conseil d’administration de la Chambre de commerce de Sainte-Adèle, du Comité de la culture, art et bibliothèque, et du Comité du patrimoine.

La Ville ignore pour l’instant si des élections partielles devront avoir lieu pour combler le poste laissé vacant par Mme Doré. La Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (LERM) prévoit qu’un poste qui devient vacant au conseil municipal plus de 12 mois avant l’élection générale doit normalement  être pourvu. Cependant, dans le contexte actuel de l’état d’urgence sanitaire, le ministère des Affaires municipales et de l’habitation a décidé de reporter tout vote par anticipation et tout scrutin électoral jusqu’au 26 juin 2020. La situation sera reconsidérée en juin en ce qui concerne les modalités de reprise des élections, y compris la date de scrutin.

 

-30- 

Source :

Anouk Deveault
Coordonnatrice aux communications
(450) 229-2921, poste 1117