les actualités

RSS

Affûtez vos patins – les patinoires seront bientôt ouvertes!


La Ville procède présentement au réaménagement de la patinoire du parc Claude-Henri-Grignon, afin d’offrir aux citoyens des installations plus performantes, plus adaptées à leurs besoins et plus faciles à entretenir.

Ainsi, la surface de base a été nivelée afin d’assurer un meilleur drainage et de favoriser l’aménagement d’une glace plus plane et plus lisse. L’installation de pieux en profondeur assurera la stabilité de la structure à long terme, en plus de permettre la pose de bandes solides qui résisteront mieux aux impacts, aux intempéries et au facteur temps.

D’autres améliorations sont également mises en place, notamment le positionnement des roulottes plus près de la Place des citoyens et l’aménagement d’une plateforme où il serait éventuellement possible d’installer des gradins.

Toutes ces améliorations visent à offrir une expérience de patinage plus agréable aux hockeyeurs et amateurs de patin libre.

Les travaux d’aménagement devraient être complétés au cours de la 1ère semaine de décembre, nous permettant ensuite d’arroser et de travailler la surface glacée, si les conditions climatiques le permettent.

La patinoire du parc Lépine sera également aménagée dès que les conditions seront propices. Nous visons une ouverture aux alentours de la mi-décembre, si les conditions météo sont favorables.

Anneau de marche sur le lac Rond

La Ville aménagera également un anneau de marche d’une longueur d’un kilomètre sur le lac Rond lorsque le plan d’eau sera gelé et que la glace aura atteint l’épaisseur minimum recommandée par la Société de sauvetage du Québec. Des tests d’évaluation seront effectués à plusieurs endroits sur le lac dès qu’il semblera suffisamment gelé et les interventions débuteront dès que la glace aura l’épaisseur sécuritaire.

Par ailleurs, la Ville s’est résignée, comme plusieurs autres municipalités, à ne pas aménager d’anneau de glace pour le patinage sur le lac Rond cette année. Les changements climatiques observés au cours des derniers hivers, la complexité de l’entretien ainsi que les dangers que comporte l’aménagement de la glace - instable et fragile - nous contraignent donc à ne tracer que l’anneau de marche, qui nécessite de la machinerie beaucoup plus légère. L’anneau de marche sera accessible dès que les conditions le permettront.